recherche avancée

Filtrer

L'ASCENSION DU HAUT MAL

David B.

L'ASSOCIATION

En 1996, quand paraît le premier tome de « L’ascension du haut mal », j’ai 26 ans et autant dire que je ne suis pas prêt pour une telle œuvre. Un noir et blanc onirique aussi tranché que la franchise et l’honnêteté du propos. Une immersion au sein d’une famille des années 70 soumise au dictat d’une maladie : l’épilepsie. Des parents et leurs enfants errants sur tous les chemins de traverse des médecines parallèles : pour le mieux jusqu’au charlatanisme le plus fou et dans le pire des cas pour sauver l’un des leurs. Un récit dérangeant parfois, magnifique toujours. La sortie d’une intégrale réunissant les six tomes m’a permis de gravir enfin ce monument. Si ce n’est déjà fait : à votre tour.

PiVer